Blogueur professionnel
    Blogueur professionnel

    Comment isoler un plafond ?

    Isolation d’un plafond rapporté :

    Si vous avez l’intention de réaliser des économies, vous devez forcément envisager l’isolation thermique, mais la version phonique est aussi appréciable afin de vous protéger des nuisances sonores qui peuvent être très problématiques. En effet, si vous logez dans un environnement bruyant à cause de la rue ou des voisins, vous chercherez sans doute des techniques à mettre en place pour réussir à profiter pleinement de votre logement sans ces désagréments. Vous pouvez donc envisager deux solutions, la première est simple, elle vous permet d’installer un isolant phonique seulement, vous serez alors protégé du bruit.

    D’autres sont beaucoup plus performants, car ils vous mettent à l’abri des bruits environnants, mais également du froid. Vous aurez alors un isolant thermique et phonique. La mise en place reste la même, le matériel est souvent un peu plus lourd et épais, il faut alors prévoir une ossature spécifique que ce soit pour le plafond ou encore les murs. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un expert qui aura les connaissances nécessaires afin de vous guider dans le choix des matériaux. En effet, si vous avez une maison, les déperditions de chaleur au niveau des combles sont de l’ordre de 30 %, il y a donc de grandes chances pour que le plafond soit isolé avec un produit acoustique et thermique. Vous aurez alors des économies non négligeables sur le long terme.

    Comment isoler un plafond ?

    Vous avez donc déterminé le meilleur isolant qui répond à toutes vos attentes en fonction des spécificités de votre logement et vos besoins. Toutefois, pour savoir comment isoler un plafond, il suffit de regarder un guide spécial ou de suivre les conseils des spécialistes puisqu’ils sont nombreux à proposer des tutoriels sur le Web.

    • Vous devez préparer l’ossature qui peut être en bois ou en métal, vous devez alors la fixer avec les bonnes chevilles et les vis adaptées.
    • Respectez la largeur de l’isolant pour qu’il puisse être coincé beaucoup plus facilement au niveau des rails.
    • Cela vous évite d’ajouter des cales ou d’autres accessoires puisque la note aura tendance à augmenter.
    • Vous aurez ensuite besoin d’un film spécifique pour éviter les ponts thermiques, cela est nécessaire pour les trous au niveau des prises ou des câbles par exemple.
    • Vous fermez ensuite le plafond avec du placo puisqu’il est beaucoup plus simple à installer.

    Des vis spécifiques sont les bienvenues et elles sont généralement noires, vous pourrez alors les reconnaître plus aisément. Bien sûr, vous devez réaliser des joints avec des bandes adaptées que vous plongez dans l’eau et ensuite collez au niveau des rainures. Après avoir poncé le support, il sera prêt à être peint selon vos besoins et vos préférences. N’hésitez pas à attendre quelques heures, voire une journée pour que les bandes soient parfaitement sèches.

    Isolation d’un plafond rapporté :