Blogueur professionnel
    Blogueur professionnel

    Comment faire pour recycler une cigarette électronique ?

    La cigarette électronique est sans aucun doute la meilleure amie des amoureux de la nature, car contrairement à son prédécesseur, cette dernière n’émet pas énormément de gaz lors de son fonctionnement voire pas du tout, et il y a bien moins de déchets grâce à elle.

    Mais ce n’est pas tout, car cet outil gagne davantage de points grâce à sa possibilité d’être facilement recyclé, cependant il faut savoir que cela ne se fait pas directement et entièrement, mais il faut d’abord disséquer la e-cigarette avant de réellement pouvoir y arriver.

    C’est un processus assez laborieux selon certaines personnes, et qui prend un certain temps et un certain niveau de connaissance, mais qui est bien satisfaisant au final.

    Comment recycler une cigarette électronique ?

    Le recyclage d’une cigarette électronique n’est pas chose simple, car il faut d’abord connaître quelques notions très importantes afin de mieux optimiser le coup de main qu’on donne à l’environnement.

    Il faut donc savoir qu’une e-cigarette est composée de plusieurs compartiments, à savoir :

    • La batterie ;
    • La résistance ;
    • Le clearomiseur ;
    • La box en elle-même ;
    • Les flacons de e-liquide.

    Selon ces quelques informations, il est donc possible de conclure qu’une cigarette électronique peut facilement être démontable et se défaire de ses différentes couches.

    Il faut donc commencer par cette étape, afin de réaliser la réelle composition de chaque élément, la résistance est généralement faite de coton et de fil résistif et c’est en fait la partie qui constitue le plus grand déchet à cause de son usure très rapide, il faut donc s’en renseigner pour mieux la recycler.

    Le clearomiseur quant à lui est une alliance entre verre ou plastique, ainsi que de la résistance et il faut le changer environ tous les 2 ou 3 mois, contrairement au boîtier qui est durable et qui est composé soit de plastique ou de métal, tout dépend du fabricant.

    Les batteries ou les piles sont des produits connus des déchetteries, leur recyclage est donc facile, contrairement aux flacons de e-liquide qui sont également très polluants et pour leur recyclage, ils doivent être complètement nettoyés pour préserver la qualité du plastique ou du verre.

    Ce sont des notions simples, mais qu’il faut appliquer presque religieusement afin de devenir plus écoresponsable et soulager sa conscience.

    Existe-t-il une alternative au recyclage des e-cigarettes ?

    Dans certaines déchetteries, il est possible de constater que les cigarettes électroniques jetées ou leur matériel sont loin d’être altérés, qu’ils sont en excellent état, et qu’ils peuvent également être encore utilisés.

    Une solution lucrative s’offre donc aux vapoteurs du dimanche, et c’est celle de vendre leur produit, que ce soit tel qu’il est ou alors en pièces détachées, ça marche toujours aussi bien.

    De plus, ça permet de se faire quelques sous supplémentaires, ce qui n’est bien évidemment pas de refus.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *